top of page
Rechercher

Le Braque De Weimar

Dernière mise à jour : 8 janv. 2022


Le Braque de Weimar, surnommé « Grey Ghoste» (fantôme gris) dans les pays anglo-saxons, est bien le genre de fantôme par lequel on aimerait être hanté! Sa prestance, son allure unique, son regard d'or en ont envoûté plus d'un. Pour preuve, le succès des mises en scène du photographe William Wigman, qui a pour seul et unique modèle.. Le Braque de Weimar ! Mais l'engouement qu'il suscite et sa popularité ne doivent pas faire oublier que ceste un ancien chasseur il a grand besoin d'exercice et ne s'adapte à la vie en ville qu'à condition de se dépenser régulièrement.

Le Braque de Weimar est un chien de chasse de taille moyenne à grande; il est plus corpulent que la plupart des autres braques.


La différence entre les femelles et les mâles est très marquée ces derniers sont plus grands et plus forts.

Le type du Braque de Weimar est tout à fait adapté au travail pour lequel il est fait : l'arrêt du gibier à poil comme à plume. Le Brague de Weimar est un grand chien robuste, sec, à la musculature puissante. Son corps, harmonieux, s'inscrit dans un carré.


Sa tête est modérément longue, plus large chez le mâle que chez la femelle. Son cou robuste, presque rond, pas trop court, aux attaches puissantes se renforce vers 'épaule et le poitrail. Le Braque de Weimar possédé un tronc bien proportionné, sa poitrine est bien descendue. ll a un dos solide, un peu long. Ses pattes arrière sont nerveuses, bien développées. Bret, tout son corps n'est que muscle, depuis son cou jusqu'à ses cuisses!


1) Caractéristiques physiques :

Le Braque de Weimar est un chien de chasse de taille moyenne à grande; il est plus corpulent que la plupart des autres braques.


les 3 point forts:

  • noble

  • muscle

  • couleur unique

Queue : Attachée bas, elle est puissante. Au repos, elle pend; lorsque le chien est attentif, elle est portée au moins à l'horizontale.

Oreilles : Ses oreilles, larges et assez longues, tombantes, atteignent presque la commissure des lèvres. Attachées haut, elles sont légèrement arrondies à leur extrémité.

Yeux : Ses yeux, ronds, lacés très légèrement à l'oblique, de couleur ambre clair à ambre fonce, ont une expression intelligente. Les yeux des chiots sont bleu ciel!

Truffe: La truffe du Braque de Weimar est grande et de couleur chair foncé, tirant graduellement sur le gris vers 'arrière.

Elle termine un museau long et puissant, avec un stop marque sans être profana.


2) Caractère :

Le Braque de Weimar tout de gentillesse, le Braque de Weimar a cependant son caractère ,qu'il convient de bien connaitre. Si fantôme il y a, le Braque de Weimar lorgnerait plutôt du côté de Casper, le gentil fantôme, que du côté l faut lui apprendre tout petit qui est le maitre. de Belphégor ! S'il hante les esprits, c'est par sa douceur et sa présence amicale et dévouée.

Ce chasseur impitoyable avec sa proie, sait faire « patte de velours » avec ses mactres et oublie jusqu'à l'existence du gibier en leur présence! Malgré son gabarit imposant, le Braque de Weimar est la gentillesse même.


D'un caractère équilibré, il aime la vie familiale et se plie sans rechigner à ses contraintes. Comme tous les chiens de chasse, il comprend vite et sait s'adapter sans trop de difficulté aux règles de la vie de famille. Il sait se faire oublier lorsque cela est nécessaire ! Aussi gentil à la maison qu'il est tenace à la chasse, il fait preuve d'un caractère doux et affable dès lors qu'on lui offre une vie de famille équilibrée.


Attention, celle-ci est indispensable à son bien-être. En effet, il ne sait se développer harmonieusement dans une maisonnée où les cris sont monnaie courante, gentillesse ourlés coups pleuvent et où la zizanie fait rage… Assez têtu, il reste relativement malléable en règle générale. Pour limiter ses accès d'indépendance, il est nécessaire de mettre en place dès son arrivée

à la maison les règles de base de la hiérarchie au sein de la famille. Certains mâles ont parfois tendance à se montrer un peu dominants et ont besoin d'être remis à leur place fermement. Il ne faut donc tolérer aucun manquement aux règles de la hiérarchie:

vous êtes le chef de la meute familiale, le chien doit vous obéir, sans faille. On veillera à ne faire aucune exception car l'animal s'empresserait d'en profiter pour tenter de vous « piquer» votre place et votre statut hiérarchique. Malgré son côté frondeur, le Braque de Weimar est un chien sensible: il ne supporte que très difficilement la solitude et peut devenir dépressif ou coléreux s'il est trop longtemps livré à lui-même.







0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page