top of page
Rechercher

Le Cavalier-King-Charles

Dernière mise à jour : 10 janv. 2022


Le Cavalier-King-Charles, malgré son nom compliqué, est un petit chien tout simple ! Affectueux, calme, câlin, sportif à ses heures, il est facile à vivre. C’est bien pour cela que des français, de plus en plus nombreux, le choisissent pour compagnon.

Pour preuve, les naissances de chiots sont passées de 121 en 1980 à 1348 en 1990, pour atteindre le chiffre de 3900 en 2000! Un succès amplement mérité..

Autrefois fidèle compagnon du roi Charles II d'Angleterre, à qui il doit son nom, le Cavalier King Charles a gardé de ses origines aristocratiques un certain maintien.

Très gracieux, il possède un cou de longueur moyenne, Légèrement galbé et un dos bien droit. Ses membres sont bien droits avec une ossature trop forte, ni trop fine.


Ses allures sont dégagées et élégantes. Ses membres arrière donnent une forte impulsion et ses pattes se

Déplacent selon des plans bien parallèles. Les couleurs de robe du Cavalier-King-Charles sont tout à fait exceptionnelles.la variété noir et feu se compose d'un noir aile-de-corbeau avec des marques feu au-dessus des Yeux, sur les joues, à l'intérieur des oreilles, sur la poitrine, les membres et sous la queue.

La variété rubis est unicolore, d'un rouge intense. Dans la variété tricolore, le noir et le blanc sont espacés et bien répartis, avec des marques feu identiques à celles de la variété noir et feu. Châtain vif et blanc, la variété Blenheim doit son nom à la ville de Blenheim, en Bavière.

Une légende raconte que le duc de Marlborough y livrait bataille. Son épouse, qui attendait de ses nouvelles, appuya dans son angoisse très fortement avec son pouce sur la tête d'une femelle Cavalier King-Charles sur le point de mettre bas. Lorsque les chiens naquirent, ils portaient au front une marque, celle du pouce de la duchesse Sarah!


1) Caractéristiques physiques :


Le Cavalier King Charles, est un petit chien tout simple !

Affectueux, calme, câlin, sportif à ses heures .

Les 3 point forts:

  • Port altier

  • Couleurs variées

  • Petit format

Queue: Sa queue, portée joyeusement, est bien attachée, mais rarement au-dessus de la ligne du dos.

Oreilles: Les oreilles du Cavalier-King-Charles, longues et attachées haut, sont pourvues de longues franges.

Attention à leur forte propension à tremper dans la gamelle!

Yeux: Ses yeux doivent être grands, sombres et ronds, mais pas saillants. II sont bien écartés. Le Cavalier-King-Charles sait fort bien jouer de la prunelle pour obtenir des câlins ! Truffe La truffe du Cavalier- King-Charles comporte des narines noires et bien développées, sans aucune tache claire. Elle termine un museau assez large, aux babines épaisses.

Poil: La robe du Cavalier-King-Charles est longue, soyeuse, sans boucle mais avec des franges abondantes.

Quatre couleurs sont reconnues: noir et feu, rubis, Blenheim et tricolore.

2) Caractère :


De ses ancêtres Cockers et Epagneuls, le Cavalier-King Charles a hérité une grande faculté d'adaptation et un caractère en or. Toujours de bonne humeur et heureux de Vivre, il s'adapte à toutes les situations, pourvu qu'il reste avec son maître.

Maison, boutiques, balades, bureau ou sport: il l'accompagnera partout avec enthousiasme! Un seul revers à cette médaille: il est tellement craquant que tout le monde veut le caressèrent le câliner. Les promenades peuvent alors s'avérer très longues Ni exclusif ni jaloux, le Cavalier-King-Charles est la preuve vivante qu'un chien peut montrer une affection sans bornes à son maître, sans devenir pour autant « collant ».

Il sait rester à sa place tout en étant toujours disponible:

Il n'est pas du genre à partir bouder pendant des heures! Son caractère très doux en fait un chien de compagnie idéal pour les personnes âgées et les enfants, car il saura toujours se mettre au diapason de leur humeur.

Contrairement d'autres chiens de compagnie, le Cavalier-King-Charles n'est pas survolté. De caractère égal, il est plutôt calme et prendra plaisir à se prélasser sur le tapis.

En rêvant Che, si on se laisse attendrir par ses mines et tromper par son calme ou qu'on lui permet de tout faire, il deviendra vite capricieux et se transformera en véritable tyran domestique. Il faut donc bien faire attention, dès son arrivée à la maison, à fixer des règles et lui attribuer un territoire bien à lui. Un panier installé dans un endroit un peu à l'écart du remue-ménage de la maison, une interdiction formelle de monter sur les lits, canapés et fauteuils lui feront comprendre tout de suite quelle est sa place. Et pas question, sous prétexte qu'il est mignon, de le traiter comme un enfant! Cela n'est bon ni pour lui, ni pour vous.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page