top of page
Rechercher

Le Dogue allemand


Le Dogue allemand impressionne et il le sait bien.

Fier, planté droit comme un «i», c’est le chien dans toute sa splendeur et sa noblesse. Pourtant, ce Molosse n'est pas aussi terrible que son apparence le laisse supposer.

C'est un cœur tendre, plein d'amour et de dévotion pour son maitre, qui adule sa famille et n'aime qu'un foyer: le sien. Le Dogue allemand, c’est le chien au superlatif : c’est le plus grand de son espèce et parmi les plus doux.


On le surnomme I ‘Apollon de la gent canine. Cela veut tout dire: le Dogue allemand est un chien fier, fort et élégant. Tout chez lui n'est que noblesse, alliée à une prestance incroyable. Puissant, il reste harmonieux malgré sa grande taille. C'est d'ailleurs le plus grand de tous les chiens. Lorsqu'on l'observe, on a parfois l'impression d'admire une statue tant il est parfait sous toutes les coutures.

Sa tête, harmonieusement proportionnée et particulie-rement expressive, semble

Ciselée de toutes pièces, portée par un cou long, sec et bien musclé. Sa tête est très forte son crâne est étroit et sec, et son museau long et large. Il ne reste jamais longtemps figé comme une sculpture de marbre et, lorsqu'il se déplace, ses allures sont harmonieuses et souples; il a alors la puissance du Dogue alliée à l'esthétisme du Lévrier. Ses proportions sont pour beaucoup dans cet aspect majestueux. Certains sujets dépassent le mètre au garrot, même si ce n'est pas la majorité!

Ce Molosse est véritablement un mélange de force et d'élégance. Mais si l'on croit que l'on a affaire à un chien méchant, on se trompe vraiment. Car le Dogue allemand est le plus pacifique des Molosses.


1) Caractéristiques physiques :

Les 3 points forts

  • Majestueux et racé

  • C'est le plus grand!

  • Noble et tendre


Queue : Elle atteint le niveau du jarret et s'amenuise progressivement vers son extrémité.

Oreilles : Les oreilles de ce chien ont été coupées, mais on rencontre de plus en plus de Dogues allemands aux oreilles non coupées. Force est de reconnaître que cela adoucit beaucoup leur expression.

Yeux : Aussi foncés que possible, ils expriment la vivacité et l'intelligence. Et lorsque le Dogue allemand implore une caresse ou une friandise, ils vous font fondre.

Truffe : Bien développée, plus large que ronde, elle doit être de couleur noire, sauf chez les Dogues allemands arlequins chez qui elle peut être partiellement ladre ou de couleur chair.

Poil : Il est très court, dense et luisant. Lorsqu'on le caresse, on sent à quel point il est lisse. Côté couleur, il existe en bleu, noir, arlequin, fauve ou bringé.


2) Caractère :

Il est certain que le Dogue allemand impressionne, mais si l'on pouvait lire au fond de son cœur on saurait tout de suite à quel point il est gentil. Un Dogue allemand de bonne origine est sans soucis. C'est un chien parfaitement sociable, qui, de plus, est très sensible : si son aspect de colosse vous attire, ne vous attendez pas à avoir affaire à un cerbère. Il n’est pas du genre dominateur, mais il est têtu.

Peut-on lui en faire le reproche ? Le Dogue allemand n'a d'yeux que pour son maître qu'il adore, chérit et vénère par-dessus tout. En un mot comme en cent, c'est un excellent chien de compagnie, équilibré et calme.

Il faut, bien entendu, se montrer ferme dans son éducation, mais il n'y a à cela rien d'extraordinaire. Intelligent, le Dogue allemand n'est pas calculateur Par contre, il analyse chaque situation avant de réagir, et observe son entourage pour jauger I ‘importance de ce qui se passe autour de lui. Ce grand sentimental est à la limite pot de colle. Il préfèrera passer sa soirée sur le tapis aux côtés des membres de sa famille plutôt que d'aller baguenauder dans son jardin, aussi grand soit-il. Le Dogue allemand est un chien franc et sentimental. Il doit donc avoir des maîtres qui le respectent. Un mot de travers et il pourrait le prendre mal et se mettre à bouder.

C'est un cœur tendre!

Ni méchant ni agressif, le Dogue allemand est un Compagnon fidèle jusqu'à la dévotion. Attentionné et protecteur, il prendra soin de son entourage et veillera sur lui, même si cela n'est pas la fonction pour laquelle on l'a choisi. C'est un chien de famille avant d'être un chien de garde. Et d'une seule famille: la sienne. De toutes les façons, il se montrera naturellement méfiant envers les étrangers et mieux vaut tout de même qu'ils ne le chatouillent pas trop! Il aurait vite fait tout au moins de les avertir de sa belle voix caverneuse et qui aimerait aller se frotter à ce mastodonte?


0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page