top of page
Rechercher

Le Saint-Bernard

Dernière mise à jour : 23 mars


La représentation du Saint-Bernard en sauveteur des neiges, un petit tonnelet de rhum autour du cou, est aujourd'hui rangée parmi les images d'Epinal d'un passé bien révolu.

Mais ce colosse au cœur d'or reste toujours l’une des races géantes préférées des Français.

Si le tonnelet de rhum relevait du folklore, l'instinct, le courage et la gentillesse du Saint-Bernard sont bien réels. Toujours prêt pour des séances de caresses, le Saint-Bernard n'hésitera pas, si cela est nécessaire, à se porter au-devant de son maitre pour le protéger d'un éventuel agresseur..


Il existe deux variétés de Saint-Bernard: à poil court ou à poil long. La variété à poil court, même si elle est actuellement la plus rare, est la plus ancienne. La variété à poil long résulte de croisements opérés au XIX° siècle. En juillet 1855, il ne restait plus qu'un couple de Saint- Bernard. La femelle fut accouplée à un Lander, choisi pour sa ressemblance avec le Saint-Bernard et ses aptitudes au sauvetage en montagne. Le couple eut deux portées de dix chiots, sauvant ainsi la race de la disparition.

Les deux variétés sont de grande taille, avec un corps puissant, ferme et musclé. La tête du Saint-Bernard est imposante, avec un crâne large et fort, légèrement bombé. La peau du front forme au-dessus des yeux des rides qui se marquent lorsque le chien est en éveil.

Le cou du Saint-Bernard est puissant et le garrot nettement marqué. Le corps a un aspect général imposant, avec une poitrine aux cotes bien cintrées. Ses membres sont forts et très musclés, parfaitement parallèles. La variété à poil court possède un poil de couverture dense, lisse, bien couché et rude, avec un sous-poil abondant. La variété à poil long a un poil de couverture droit, de longueur moyenne.


1) Caractéristiques physiques:

Les 3 points forts

  • Grand et fort

  • Regard doux

  • Air débonnaire

Oreilles : Ses oreilles sont triangulaires, au bout arrondi, attachées haut. L'ouïe, très fine, permettait au Saint-Bernard d'entendre les cris des voyageurs égarés dans la montagne.

Yeux : Les yeux du Saint-Bernard vont du brun foncé à la noisette et sont modérément enfoncés dans les orbites. Ils ont une

expression douce et tendre. Quand le Saint-Bernard vous implore du regard, Il est très difficile de lui résister!

Truffe : La truffe du Saint-Bernard est large, avec des angles bien marqués et des narines bien ouvertes. Elle est toujours noire. Très performante, elle a permis au Saint-Bernard de retrouver des gens enfouis sous la neige.

Poil : Le Saint-Bernard peut aussi avoir le poil court. Mais, qu'il soit court ou long, ses couleurs sont toujours les mêmes des plages rouge-brun plus ou moins grandes réparties sur un fond blanc.


2) Caractère :

Son allure de gros patapouf, ses yeux aux paupières tombantes et sa bonne bouille pourraient laisser penser que le Saint-Bernard est un peu mou et pas très mali. Que nenni !

C'est un chien très délicat, à l'intelligence fine. Avec son air de bon nounours, il trompe bien son monde et il répondra toujours aux attentes de ses maîtres.


Placide, doté d'un tempérament calme et posé, il sait se faire tous petits bien-aimés. Lorsque c'est nécessaire. Très conscient de sa corpulence, il n'est pas du genre à bondir dans tous les sens et à jouer au trampoline sur le canapé du salon Il adore plus que tout passer de longues heures avec son maitre, la tête posée sur ses genoux, à se faire gratter le dessus de la tête.

Le soupir de satisfaction qu'il pousse alors ne permet pas le moindre doute quant à son contentement!

Très proche de ses maitres, le Saint-Bernard est affectueux et a besoin de sentir une présence amie. Il supporte assez mal la solitude et ne devra pas Être livré à lui-même de trop longues heures. Otez-lui la présence des siens, et il dépérira à coup sûr.

Excellent gardien, le Saint-Bernard a un sens inné du territoire et protégera efficacement sa maison et sa famille. Loin de réagir au quart de tour, il tentera de dissuader toute intrusion par sa simple présence, appuyant sa mise en garde d'un aboiement grave et profond. Mais, heureusement, il n’en abuse pas et n'est pas aboyeur à outrance.


Le Saint-Bernard saura toutefois passer à l'attaque si cela s'avère vraiment nécessaire.et là, gare aux intrus! Car un Saint-Bernard en colère n'est vraiment pas commode: n'oublions pas qu'il a pour ancêtres des Molosses de guerre romains.

Heureusement, il n'est pas agressif, en partie grâce à l'important travail de sélection des éleveurs: très conscients de sa force, qui pourrait s'avérer dangereuse, ils n'élèvent que des animaux placides et équilibrés.

Un chiot de 4 mois peut peser aussi lourd qu'un Berger allemand adulte!

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page